Souvent retrouvés sur les animaux de compagnie et notamment sur les chiens, les aoûtats sont de petits parasites qui se manifestent le plus souvent durant l’été. Ils peuvent être la cause de démangeaisons violentes chez l’animal comme chez l’homme. En cas de présence d’aoûtats dans la maison, il faut agir vite. Voici ce qu’il faut savoir au sujet des aoûtats des chiens !

aoûtat des chiens

Les aoûtats des chiens : qu’est-ce que c’est ?

Les aoûtats (Trombicula autumnalis) sont de très petits acariens, qui mesurent environ 0,3 millimètre. Ils vivent généralement dans les herbes hautes des champs, des prairies et des jardins, et sont invisibles à l’œil nu. Les aoûtats tiennent leur nom de leurs larves, qui ont pour habitudes de sévir au cours du mois d’août en France. Ils se caractérisent par leur couleur rouge, ce qui conduit souvent à des confusions avec les Trombidions soyeux, ces petits insectes rouges vifs qui apprécient les terrasses et les murs. Pourtant, ces derniers sont plus grands puisqu’ils peuvent mesurer 4 à 5 millimètres.

Les aoûtats portent bien des noms : purons, rougets, vendangeons… Ils suivent un cycle de développement spécifique, qui débute par un stade larvaire et se poursuit jusqu’au stade adulte. Et c’est le stade larvaire qui cause le plus de problèmes aux animaux domestiques. Les larves des aoûtats se nourrissent directement sur la peau des animaux. Elles ne sucent pas le sang, mais injectent des enzymes dans la peau de leur victime afin d’en digérer les cellules et les aspirer. On dit des larves d’aoûtats qu’elles sont histiophages. Les enzymes utilisées par le parasite génèrent des symptômes et des gênes chez les animaux, ainsi que chez l’homme.

Les symptômes des aoûtats des chiens

Comme précisé ci-dessus, les larves d’aoûtats se nourrissent des cellules cutanées de leurs hôtes, grâce à l’injection d’une enzyme spécifique dans la peau. Dans la majeure partie des cas, les aoûtats sévissent en groupe, ce qui peut causer d’importantes démangeaisons et lésions chez l’animal. Pour certains animaux, la présence des aoûtats entraîne simplement une lésion cutanée de surface, et aucune autre réaction. Mais pour d’autres, les effets sont plus importants sur leur santé.

On observe généralement une lésion à la surface de la peau, comme lorsque celle-ci est grattée de manière intense. À cela s’ajoute une réaction de démangeaison accentuée par une réaction allergique à l’enzyme des aoûtats. Ces démangeaisons peuvent alors durer plusieurs jours ou quelques semaines, et perdurer alors même que le parasite a quitté son hôte.

La piqûre des aoûtats est indolore chez les animaux et chez l’humain. Ici, les risques ne sont pas vitaux et l’atteinte est rarement grave. Néanmoins, la réaction allergique aux enzymes des aoûtats peut être importante chez l’animal, qui peut alors se blesser en se grattant. Quant aux plaques cutanées, elles peuvent également avoir tendance à s’aggraver.

Le diagnostic

Lorsque tous les symptômes sont réunis, le diagnostic de la présence d’aoûtats sur l’animal est facile à poser.

  • Lésions cutanées avec démangeaisons : les lésions apparaissent généralement autour des yeux, entre les doigts, sur la face du chien, dans les plis des membres du chien, à la base des oreilles, dans les plis auriculaires et sur l’abdomen.

  • Période estivale : comme leur nom l’indique, les aoûtats sévissent généralement au mois d’août en France, et plus globalement durant l’été. Le pic s’étend le plus souvent de la fin du mois de juillet à la première quinzaine de septembre. Attention, ces dates sont variables à l’étranger. De plus, la durée de la période propice aux infestations d’aoûtats peut varier en fonction de la météo, du climat et de la région. Les zones humides et chaudes sont les plus touchées.

  • Amas de larves caractéristiques : les amas de larves d’aoûtats forment des taches orangées sur les plaies. On peut alors prélever les aoûtats et les observer au microscope. Le vétérinaire peut rapidement poser un diagnostic.

  • Des plaies et démangeaisons sans larve après le départ des larves. Une expertise vétérinaire est alors indispensable pour réaliser un diagnostic fiable.

Les aoûtats dans la maison

Nous vivons au contact de nos animaux, et nous sommes donc susceptibles de contracter certaines des maladies qui les atteignent (zoonoses). Mais nous pouvons aussi partager les parasites qui les habitent ! Alors, quels sont les risques pour l’homme ? Les êtres humains peuvent être la cible des larves d’aoûtats, notamment lorsque les aoûtats sont dans la maison. Les lésions peuvent alors être les mêmes que pour les chiens, et elles peuvent même être impressionnantes. Il faut savoir que la contamination ne passe pas directement par le chien. Si celui-ci est infesté, il ne vous transmettra pas ses larves. En revanche, l’humain peut se faire contaminer dans la nature, ou dans la maison.

Les aoûtats privilégient souvent les bras, la ceinture abdominale, les genoux, les mollets et les chevilles. Les piqûres d’aoûtats ne sont pas douloureuses, mais peuvent entraîner des démangeaisons modérées ou très intenses. Comme pour le chien, les piqûres d’aoûtats peuvent perdurer après le départ des parasites et générer des plaies. Il est recommandé de consulter un médecin, même si les piqûres d’aoûtats ne sont pas dangereuses.

Le traitement des aoûtats chien

Il est possible d’appliquer un traitement pour aoûtats des chiens afin de limiter la gêne et les démangeaisons. De la même façon, il existe des produits contre les aoûtats efficaces, à appliquer en prévention ou en soins. Cependant, même si vous êtes certain(e) d’avoir dressé le bon diagnostic, il est préférable de consulter un vétérinaire. Le traitement devra s’adapter aux lésions et à l’intensité de la réaction allergique de l’animal.

Les produits contre les aoûtats

Le traitement consiste généralement à apaiser les démangeaisons, avec un traitement à base de corticoïdes. La sensation de démangeaison chez le chien va rapidement disparaître, ce qui devrait aussi réduire l’inflammation générée par les piqûres de l’acarien. Ensuite, le vétérinaire va éliminer les parasites encore présents sur le chien avec un traitement spécifique, qui vient s’ajouter au traitement symptomatique. Un produit antiparasitaire à usage externe est alors appliqué au chien. Il s’agit généralement de produits insecticides qui tuent les larves encore présentes sur l’animal, et limitent le risque de nouvelle infestation.

Les produits antiparasitaires classiques sont généralement efficaces pour repousser les aoûtats, mais ils ne les tuent pas toujours. C’est pourquoi il est important de consulter un vétérinaire. Parmi les produits contre les aoûtats se trouvent les shampoings antiparasitaires, les colliers, les pipettes et les solutions orales. Une bonne prévention suffit le plus souvent à éviter les infestations d’aoûtats chez l’animal !

aoûtat chien shampoing

Shampoing anti aoûtat pour chien Vitakraft

Enfin, le vétérinaire peut aussi choisir de traiter les éventuelles complications, qui peuvent notamment se manifester par une surinfection bactérienne. Pour cela, le chien recevra le plus souvent un traitement antibiotique adapté. Les complications sont des risques à prendre en considération : c’est pourquoi les aoûtats doivent être traités par un vétérinaire en priorité.

Aoûtats : traitement naturel

Certaines huiles essentielles et plusieurs traitements naturels contre les aoûtats existent. Par exemple, avant de sortir, vous pouvez appliquer un mélange d’huiles essentielles de niaouli, de cannelle feuille, de giroflier, de thym linalol et de Palmaria sur le pelage du chien. Attention, le recours aux huiles essentielles peut être dangereux. De plus, le recours à un tel traitement naturel ne fait que repousser les parasites, mais ne les tue pas.

Aoûtats traitement naturel : un mélange contenant des hydrolats de menthe poivrée, de camomille romaine, de lavande officinale et d’hélichrysum italien peut être bénéfique contre les démangeaisons de l’animal. Les eaux florales sont sans effets secondaires ou contre-indications, et elles possèdent des vertus anti-inflammatoires et apaisantes considérables. Des remèdes homéopathiques existent aussi, comme Api Mellifica et Rumex Crispus.

aoûtats chien traitement naturel

Lotion bio antiacarien Peticare

Prévenir les aoûtats des chiens

Prévenir les contaminations d’aoûtats ou les limiter est tout à fait possible. Il existe pour cela plusieurs solutions :

  • Éviter les promenades dans les herbes hautes, notamment durant les journées chaudes et sèches dès la fin du printemps et durant tout l’été. En effet, les larves d’aoûtats se cachent dans les hautes herbes en attendant le passage d’un animal à sang chaud.

  • Tondre régulièrement la pelouse et évacuer les herbes humides dans le jardin, afin d’éviter que les aoûtats ne s’y reproduisent. Les chiens peuvent effectivement être contaminés dans leur propre jardin.

  • Protéger le chien lorsqu’il sort, avec des produits contre les aoûtats et des produits antiparasitaires efficaces. Les antiparasitaires classiques fonctionnent plutôt bien contre les aoûtats, mais la protection n’est pas toujours garantie. L’efficacité du produit dépend généralement de la fréquence d’application et la bonne répartition des molécules. Quoi qu’il en soit, il est important d’apporter au chien une protection optimale contre tous les parasites.

  • En été, vérifiez l’état de la peau du chien, notamment aux endroits les plus sensibles pour appliquer au plus vite un traitement contre les aoûtats du chien en cas de besoin. Repérer les éventuelles piqûres d’acariens ou d’aoûtats sur l’animal.

Aoûtats des chiens : ce qu’il faut retenir

Les aoûtats sont de petits parasites qui peuvent considérablement gêner votre animal en été, et vous aussi ! Dans l’idéal, il faut prévenir les contaminations, afin d’éviter le recours aux traitements et les visites chez le vétérinaire. Mais si une infestation se déclare, seul un vétérinaire pourra appliquer un traitement véritablement adapté aux aoûtats des chiens.

 

Sur le même thème :

anti inflammatoire pour chien

Anti-inflammatoire pour chien : choisir et guérir

Comment choisir le meilleur coupe griffe pour chien ?

 

 

couche pour chien

Couches pour chien : protégez votre animal… et votre intérieur

fièvre chez le chien

Fièvre chez le chien, comment savoir si mon chien a de la fièvre ?

litière pour chien

Litière pour chien : des toilettes à toutou

collier anti puce chien

Meilleur anti puce pour chien : notre top 7

meilleure mutuelle pour chien

Meilleure mutuelle pour chien : notre avis

terre diatomée chien

Terre de diatomée pour chien : l’insecticide naturel

vermifuge pour chien

Tout savoir sur le vermifuge pour chien